Compagnie Haïtienne de Production Agricole S.A.

Compagnie Haïtienne de Production Agricole S.A.

La CHPA, Compagnie Haïtienne de Production Agricole S.A., a débuté ses opérations en Juillet 2013 avec l’ouverture de la première usine de transformation de produits agricoles à l’Estère, dans l’Artibonite.    Cette installation qui constitue la première phase du projet CHPA,  achète le paddy (riz brut mouillé) des planteurs de la zone de l’Artibonite à un prix compétitif,  transforme le paddy en produit fini et assure la mise en sac du produit fini.  A travers un contrat de distribution avec la Carribex, le riz produit est commercialisé et distribué sur le marché local sous le label « ti malice ».

La CHPA a permis de redonner confiance et de libérer les agriculteurs des activités secondaires telles le traitement et la vente des produits.  Plus de 5,000 planteurs de la zone de l’Artibonite reconnaissent et apprécient déjà les services de la CHPA, qui leur permet de rapidement écouler leur récolte brute et mouillée à un prix compétitif ; économiser du temps car ils n’ont plus à se soucier de procéder au séchage, au « battage » ni à la vente du produit fini et peuvent rapidement retourner à travailler et faire fructifier leurs terres ; améliorer leur cash flow et augmenter leur production.

L’implantation de cette usine a des retombées positives pour la production rizicole de l’Artibonite, telles :

  • L’augmentation de la production rizicole : la CHPA garantit aux riziculteurs de l’Artibonite l’achat intégral des récoltes de paddy.  Les planteurs n’ayant plus à s’occuper du nettoyage du produit ou à se soucier de l’écoulement de leur récolte, peuvent aujourd’hui se concentrer exclusivement sur la culture du riz.
  • L’amélioration dans la qualité et quantité du produit fini : le processus de transformation étant automatisé et perfectionné, le « output » est plus important et le produit fini de meilleure qualité, entrainant une augmentation des parts de marché du riz national.
  • La Valorisation du riz national : La mise en marché d’un produit de bonne qualité fera augmenter la demande et permettra de valoriser notre riz national.
  • La création d’emplois :Plus de100 à 125 nouveaux emplois directs et des dizaines d’emplois indirects ont été créés avec a de l’usine à l’Estère.

CHPA

Adresse

10, Autoroute de Delmas

Port-au-Prince, Haiti

Téléphone

28 12 22 22

E-mail

sales@carribexhaiti.com

Mission

La  CHPA  a pour mission de promouvoir et d’aider au développement du secteur agricole national par la formalisation de partenariats gagnants et durables avec les producteurs et distributeurs et la valorisation et à la commercialisation des produits agricoles haïtiens tels riz, mais et pois, en proposant au marché local des produits de qualité à des prix compétitifs.

Vision

Contribuer à la relance de l’économie et de la production nationale, par la mise en place de structures d’achat, de traitement et de stockage de grains et céréales  (riz, mais et pois), à proximité des zones de culture de ces denrées ; l’installation de ces structures/usines garantissant l’achat et le traitement des récoltes ainsi que le stockage et la distribution des produits.

Le Saviez-Vous?

 
  1. Le riz constitue la base de l’alimentation de la population haïtienne. Il s’est progressivement substitué aux produits plus traditionnels de l’agriculture haïtienne dans la consommation des ménages (maïs, petit mil en particulier) et représente aujourd’hui environ 20% des aliments de base consommés (production locale et importations confondues) contre moins de 10% il y a une vingtaine d’années.[1]
 
  1. Vers la fin des années 70 jusqu’au milieu des années 80, Haiti importait seulement 19% de ses besoins alimentaires et produisait plus de 300,000 Tonnes métriques de riz par an.
 
  1. La consommation nationale de riz actuelle a été estimée à 450,000 tonnes métriques par rapport à ce qu’elle fut en 1985 (171,000 Tonnes métriques).
 
  1. Le riz représente en volume à lui seul 34% des importations alimentaires. Pour l’année fiscale 2009-2010, les importations de riz se chiffraient à 363.905 tonnes (Source : AGD, 2011) et provenaient essentiellement des Etats-Unis (85 à 90%) et de la Guyane.
 
  1. Il existe 4 grandes régions productrices de riz, classées par ordre d’importance :
  1. La vallée de l’Artibonite
  2. Les plaines Maribahoux et Bayaha dans le Nord=est
  3. Les plaines irriguées du Sud
  4. Les plaines irriguées de Saint Raphael dans le Nord.
 
  1. Les variétés de riz les plus cultivées en Haiti sont :
    1. Le TCS 10
    2. Le Prosequisa 4
    3. Le Sheila
    4. La crete
 
  1. La consommation annuelle d’engrais a été estimée entre 25 et 30,000 TM et les niveaux d’utilisation de fertilisants dans l’agriculture haïtienne sont parmi les plus faibles au monde.
  [1] Haiti : Etude de la filiere riz - Institut Interaméricain de Coopération pour l’Agriculture (IICA)- Rapport de consultation -Octobre 2012.www.iica.int